Fatigue persistante

Qu’est-ce que la fatigue persistante ?

La fatigue persistante est une fatigue qui s’insinue graduellement dans le quotidien des personnes ayant à s’adapter rapidement et fréquemment à plusieurs agents stressants dans un court laps de temps. Dans certains cas, il y a un ou des agents stressants qui perdurent depuis plusieurs mois ou années que l’on nomme charge allostatique. Lorsqu’un changement majeur s’ajoute à la charge initiale d’adaptation, il y a faille énergétique et un déséquilibre s’installe. Lorsque la charge devient une surcharge allostatique, elle diminue la capacité de l’individu à continuer de s’adapter au stress continuel, quel qu’il soit.

Vous reconnaissez-vous ?

Cette fatigue se rencontre souvent…

  • chez les gens qui travaillent de soir ou de nuit;
  • Chez les gens souffrant d'allergies et d'intolérances environnementales chimiques et électromagnétiques;
  • chez les universitaires qui dorment peu, qui travaillent et qui étudient en même temps; chez les mères de jeunes enfants qui travaillent à temps plein ou qui sont travailleuses autonomes;
  • chez les gens souffrant de syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur (S.A.D.A.M.), de troubles posturaux affectant la respiration nasale et d’apnée obstructive du sommeil;
  • chez les parents monoparentaux sans support social;
  • chez les gens ultra-performants au travail;
  • chez les professionnels dont la relation d’aide est au cœur du travail comme dans le milieu de la santé et de l’éducation;
  • chez les gens victimes d’harcèlement psychologique;
  • Chez les gens travaillant en station debout et souffrant d’un déséquilibre postural avec ou sans vertige;
  • chez les proches-aidants (aidants dits « naturels ») et même;
  • chez les jeunes surchargés d’exigences et d’adaptation et vivant dans un milieu instable, hostile ou les deux…

Les accidentés souffrant de douleurs quotidiennes, constantes ou récurrentes peuvent aussi être aux prises avec cette fatigue qui ne se dissipe pas après une bonne nuit de sommeil.

La fatigue persistante peut également apparaître après une infection virale (mononucléose), bactérienne (maladie de Lyme), un traumatisme crânien, à la suite de fractures multiples ou même d’un AVC. Elle est un symptôme associé aux maladies auto-immunes telles la sclérose en plaque, l’arthrite rhumatoïde, l’insuffisance surrénale, les problèmes de glande thyroïde… On la retrouve également chez les gens souffrant de dépression, de trouble d’adaptation, de stress post-traumatique, de maladies dégénératives, de mycotoxicose, d'hypersensibilités environnementales, d’hypoglycémie et également chez certaines femmes pré et post-ménopausées.

Le stress et les agents stressants ?

Le stress est l’ensemble des réactions de l’organisme qui nécessitent une adaptation. Il n’est pas néfaste en soi. Une adaptation est nécessaire lorsqu’il y a changement. Cette adaptation peut être suscitée par des facteurs physiologiques (prendre un bain chaud, respirer en altitude, faire de l’exercice, manger acide, avoir une alimentation carencée, être en contact avec des substances allergènes ou polluantes) ou psychosociaux (qu’ils soient agréables ou non – tels un mariage, une séparation, un conflit en milieu de travail ou des problèmes financiers). Ces facteurs sont appelés agents stressants, car ils demandent tous au corps-cerveau de s’adapter pour garder son équilibre interne, appelé homéostasie.

Pour Hans Selye, ces réactions aux agents stressants sont non spécifiques et ne peuvent être évitées. Elles sont nécessaires pour nous permettre de nous adapter à chaque jour de notre vie. Éventuellement, les réactions d’adaptation peuvent devenir disproportionnées en raison de l’effritement graduel de l’équilibre interne. Lorsqu’il y a une trop grande demande d’adaptation à un ou plusieurs agents stressants de quelle que nature que ce soit – physiques, affectifs, cognitifs, socioculturels, spirituels ou plus souvent une combinaison de plusieurs de ses sources –, il y a une rupture de cet équilibre interne du corps-cerveau qui mène à un déséquilibre énergétique cellulaire global. Plus la demande d’adaptation aux changements est grande, plus le corps-cerveau dépense de l’énergie et produits des déchets oxydatifs, résultat de la trop grande utilisation de son carburant pour les capacités de gestion de déchets. L’accumulation interne de déchets résultant de la grande demande énergétiques peut mener à la maladie. La trop grande demande d’adaptation du super système psycho-neuro-immuno-endocrinien peut aussi entraîner un processus dégénératif glandulaire ou autres. Alors plus vite on apprend à mieux gérer stress et fatigue, plus rapidement on évite de tomber dans un cercle vicieux menant au développement de plusieurs maladies.

Comment prévenir ou se guérir de l’épuisement énergétique corps-cerveau?

Apprendre à gérer le stress et la fatigue persistante est la clé du succès pour prévenir l’épuisement énergétique et la maladie. Ce qui est proposé chez Ergo Énergie dans les ateliers PCPSP©2005 de Gestion de stress et de fatigue persistante est de…

  • faire le bilan de ses habitudes de vie énergivores et énergisantes;
  • prendre conscience de l’impact de certaines émotions, pensées, relations interpersonnelles et croyances énergivores et apprendre à cesser de se sentir menacé;
  • apprendre comment nourrir son corps et son esprit pour faire face à la demande énergétique;
  • mieux comprendre les signaux et les rythmes du corps pour éviter la maladie ou s’en guérir;
  • percevoir qu’on retrouve un certain contrôle en modifiant graduellement certaines habitudes de vie vers un mieux-être.

Est-ce que ce serait bon pour moi ?

Avant l’intégration à une série d’ateliers, nous communiquerons avec vous pour nous assurer de la pertinence de votre démarche, suite à quoi nous vous enverrons un questionnaire incluant un répertoire de symptômes physiques, émotionnels et cognitifs qui aidera l’ergothérapeute à cibler les activités et interventions en fonction de vos besoins individuels. Pour plus de renseignements contactez-nous à info@ergoenergie.com ou composez le (514) 266-5360.

Consultation pontuelle occasionnelle

Il est possible de consulter avec la seule intention de valider vos démarches personnelles et répondre à vos questions sans suivi régulier. Il est également possible de travailler à distance par Skype, par Facetime ou par téléphone pour les gens demeurant en région éloignées.

Une équipe ayant une expertise solide

Ergo Énergie® s'est entouré d’une brochette de professionnels qualifiés, tous ayant une expérience concrète auprès de la clientèle souffrant de fatigue comme symptôme invalidant :

  • Ergonomie
  • Ergothérapie individuelle
  • Médecine générale et spécialisée
  • Médecine dentaire spécialisée en occlusion et désordres crânio-mandibulaires
  • Médecines complémentaires
  • Nutrition
  • Ostéopathie
  • Physiothérapie
  • Massothérapie
  • Psychologie

Références:

  1. Selye Hans, Stress without distress, New York, J. B. Lippincott Company, 1974.
  2. Montpetit Lucie, Se libérer de la fatigue persistante, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2009.
  3. McEwen BS. Protection and damage from acute and chronic stress: allostasis and allostatic overload and relevance to the pathophysiology of psychiatric disorders. Ann NY Acad Sci 2004; 1032: 1-7.